top of page
  • Photo du rĂ©dacteurEmilie HervĂ©

Migraine vestibulaire 🧠

Vertiges positionnels, nausĂ©es, dĂ©sĂ©quilibre persistant, intolĂ©rance au bruit ou Ă  la lumiĂšre, acouphĂšnes, intolĂ©rance aux mouvements de la tĂȘte ou anxiĂ©tĂ©.


La migraine, une céphalée primaire


Les cĂ©phalĂ©es sont une douleur dans une partie de la tĂȘte, y compris le crĂąne, le haut du cou, le visage et l’intĂ©rieur de la tĂȘte. Les cĂ©phalĂ©es sont une des raisons les plus frĂ©quentes de consultation chez le mĂ©decin.


Les cĂ©phalĂ©es peuvent ĂȘtre divisĂ©es en 2 groupes :

  • Les cĂ©phalĂ©es primaires (migraine, algie vasculaire de la face et cĂ©phalĂ©es de tension) : elles ne sont pas causĂ©es par un autre trouble ;

  • Les cĂ©phalĂ©es secondaires : elles sont causĂ©es par un autre trouble (du cerveau, des yeux, du nez, de la gorge, des sinus, des dents, des mĂąchoires, des oreilles, du cou ou d’un autre trouble de l’organisme).


Migraines et vertiges ?


Depuis 1984, plusieurs études ont établi un lien reconnu entre la migraine et les vertiges. La migraine vestibulaire est encore assez mal diagnostiquée quoique trÚs fréquente. Elle se développe généralement sur un terrain migraineux déjà existant, 50% de migraineux ont des déséquilibres ou des vertiges.

Dans tous les cas, les vertiges semblent effectivement ĂȘtre un symptĂŽme de la migraine.


Les migraines vestibulaires ne provoquent pas toujours de maux de tĂȘte. Le principal symptĂŽme est un vertige qui va et vient. Le terme vestibulaire dĂ©signe alors l’oreille interne, qui contrĂŽle l’audition et l’équilibre.

Si vous souffrez d’une migraine vestibulaire, vous pouvez ressentir :

  • des Ă©tourdissements qui durent plus de quelques minutes ;

  • des nausĂ©es et des vomissements ;

  • des problĂšmes d’équilibre ;

  • une sensibilitĂ© extrĂȘme au mouvement (tĂȘte et yeux) ;

  • une sensation de dĂ©sorientation ou de confusion ;

  • une sensation d’instabilitĂ© (comme si vous Ă©tiez dans un bateau) ;

  • une sensibilitĂ© au son ou la lumiĂšre ;

  • une sensibilitĂ© aux odeurs ;

  • des nausĂ©es.



Causes et facteurs déclencheurs


Les facteurs les plus fréquemment identifiés par les patients migraineux sont :

  • Des stimulations sensorielles : forte chaleur, lumiĂšre intense, bruit important, changement de temps, odeurs fortes


  • Certains aliments : chocolat, plats gras ou en sauce, boissons alcoolisĂ©e, cafĂ©, mĂ©dicaments...

  • Des facteurs hormonaux : rĂšgles, prise de la pilule, rapports sexuels


  • Des facteurs psychologiques : anxiĂ©tĂ©, contrariĂ©tĂ©, stress, conflit au travail, conflit familial


  • Le mode de vie : surmenage, week-end, changement de rythme, jeun, excĂšs ou manque de sommeil


L’évitement de ces facteurs, surtout ceux en lien avec le mode de vie, peut permettre

de diminuer la fréquence des crises.


⚠ NB : bien que les symptĂŽmes auditifs subjectifs (bourdonnement, plĂ©nitude, pression dans une ou deux oreilles) soient courants, une perte auditive importante doit faire suspecter un trouble de l’oreille interne plus important tel que la maladie de MĂ©niĂšre.


Quel traitement ?

  • MĂ©dicamenteux : l'objectif c'est de trouvĂ© le mĂ©dicament qui diminuera les maux tĂȘte.

  • RĂ©Ă©ducation : prise en charge, par un kinĂ©sithĂ©rapeute spĂ©cialisĂ© en rĂ©Ă©ducation vestibulaire, de la maladie pour traiter les dĂ©sĂ©quilibres persistants et la dĂ©pendance visuelle.

  • Psychologique : prise en charge psychologique (traitement de l’anxiĂ©tĂ©) ou comportemental (alimentation, sommeil...).

7 363 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page